Yeux violets, mythe ou réalité ? #Famelab

« L‘actrice britannique Elisabeth Taylor est connue pour avoir les yeux VIOLETS. C’est-à-dire un mélange de bleu et de rouge. Sauf que, si on regarde le spectre des couleurs de newton, ou un arc-en-ciel, la couleur entre le rouge et le bleu c’est du vert. Alors concrètement, comment se fait-il que l’on voit du violet ?

Tout d’abord, la rétine, l’écran au fond de l’œil sur lequel l’image se forme, est constituée de capteurs. Il existe 2 sortes de capteurs :

  • Les cônes pour la vision des couleurs
  • Les bâtonnets pour la vision nocturne.

Ces cônes sont de trois types : Bleu, vert et rouge. Toutefois, on ne voit pas la vie en bleu, vert et rouge uniquement. Comment fait-on pour voir du jaune par exemple ? En fait le jaune a une longueur d’onde proche du vert mais aussi proche du rouge. Par conséquent, les cônes vert et rouges s’activent en même temps et la couleur observée est le jaune. Le bleu, le vert et le rouge sont les trois couleurs primaires que l’on ne peut pas obtenir en mélangeant d’autres couleurs.

Maintenant, Que ce passe t’il lorsque l’on regarde du violet ? On a vu que le violet est un mélange de bleu et de rouge. Notre problème est que dans le spectre, la couleur entre le bleu et le rouge c’est du vert. Or si c’était réellement du vert le cône vert se serait activé directement et on verrait du vert.

Le cerveau dans ce cas invente une couleur. Le violet correspond en réalité à une absence de vert. Si on regarde le spectre des couleurs cela revient à enlever le vert du mélange de toutes les couleurs.

Si comme moi, vous avez les yeux marrons, vos yeux ne sont pas marrons dans le sens ou les molécules à l’intérieurs sont marrons. L’iris donne sa couleur à l’œil. Les rayons du soleil traversent en premier la cornée transparente de l’œil. Puis, la fine couche de l’iris disperse cette lumière. Les rayons de longue longueur d’onde sont absorbées alors que les rayons de courte longueur d’onde sont réfléchis et se disperse dans toutes les directions . C’est ce processus donne sa couleur à l’oeil.

C’est ce même phénomène qui est à l’origine de la couleur bleue du ciel. Cependant si seul ce phénomène de dispersion était responsable de la couleur de nos yeux nous aurions tous les yeux bleus à l’heure actuelle.

A ce phénomène de dispersion, s’ajoute la pigmentation de l’iris. L’iris contient une certaine quantité de mélanine à l’origine de la couleur plus ou moins foncée de l’œil. Plus la quantité de mélanine est élevée plus la couleur de l’œil est sombre et plus la quantité de mélanine est faible plus la couleur de l’œil se rapproche du bleu.

En ce qui concerne Elisabeth Taylor, elle n’avait pas les yeux violets. Elle possède une quantité de mélanine très spécifique qui fait qu’elle a les yeux bleu foncé et sous la lumière des projecteurs et non pas celle du soleil, ils peuvent parfois apparaître violet. »

 

Ceci est le texte de ma présentation à la finale du Famelab 2017.

-> Le Famelab qu’est-ce que c’est ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire